Institut Destrée - The Destree Institute, The Wallonia Policy Lab

 

Coordonnées

Inscription Membres

Commande publications
Webmail

Outils de recherche
Facebook Institut Destrée@InstitutDestree
Facebook Millennia2015 
@Millennia2015
Twitter @Millennia2015 #M2025

Vous êtes ici :     Evénements > Bifurcations 2019 et 2024

Lien direct : www.institut-destree.org/Congres_Bifurcations

   

   Bifurcations 2019 et 2024

      Comment accélérer le redressement de la Wallonie ?

 

      Congrès du mardi 4 décembre 2018 - Bourse de Namur (Palais des Congrès)

 

 

Graphisme : Hélène Bodart

 

 

 

 

 

 

 

> Communiqué de presse

 

 

Objectifs

 

 

Programme et interventions  

  

 

> Documents préparatoires

 

 

> Feuillet programme en pdf

  

 

> Photos du Congrès

 

 

 

 

L'appel à un Pacte sociétal lancé par le Collège régional de Prospective de Wallonie et l'Institut Destrée

 

En mars 2017, en plein désarroi de la société wallonne au regard de nouveaux dysfonctionnements publics, le Collège régional de Prospective de Wallonie, réuni par l'Institut Destrée et composé de membres provenant de la société civile, du monde de l'entreprise et de la sphère publique, observait que les résultats des politiques menées n'étaient pas à la hauteur de leurs espoirs et de leurs ambitions. Le Collège estimait qu'il était inutile de rechercher les responsabilités ailleurs que dans notre propre incapacité à avoir pu, jusqu'ici, mobiliser suffisamment de moyens humains et budgétaires nous permettant de déclencher une dynamique assez puissante pour concrétiser la trajectoire souhaitée. Il constatait trois carences dans le système wallon :


1) notre incapacité de réduire les écarts entre les citoyens dans l'accès à l'emploi de qualité grâce à l'instauration d'une trajectoire de croissance durable,

2) notre inefficacité à réformer la gestion et la gouvernance publiques, tant dans leurs processus politiques et délibératifs que dans le rôle d'acteur à donner à l'administration régionale,

3) la difficulté de bâtir une solidarité wallonne forte prenant appui sur la diversité des acteurs, des citoyens, des entreprises et des territoires constituant la Wallonie (1).


Dès lors, comme il l'avait fait à l'approche des élections régionales de 2014 (2), le Collège de Prospective en a appelé à un Pacte sociétal en considérant que les réponses apportées ne seront que collectives et fondées sur des méthodes simples : la gouvernance délibérative, l'engagement écosystémique et la contractualisation. Le Collège considérait donc que cette mobilisation et cette association des acteurs autour de projets partagés concrétiseraient la forme de gouvernance dont la Wallonie a besoin pour poursuivre le redressement entamé. Porteuse de comportements nouveaux des acteurs des mondes publics, privés et associatifs, elle sera l'expression d'une culture politique du XXIe siècle et la condition d'un développement durable pour les Wallonnes et les Wallons.


Le Collège régional de Prospective de Wallonie, et l'Institut Destrée qui en est l'initiateur et l'opérateur principal, ont observé que, par son appel à un WalDeal, lancé au Parlement de Wallonie le 23 mai 2018, le Ministre-Président Willy Borsus ouvrait clairement la porte à une telle contractualisation qui dépasse la majorité parlementaire et s'étende à toutes celles et tous ceux qui, en Wallonie, veulent contribuer au redéploiement de la Région et lui permettre de relever ses défis. De même, il apparaît au Collège que cet appel s'inscrit dans un temps plus long que la législature et qu'il répond également au troisième des enjeux qu'il a identifiés en 2016 dans le cadre de l'exercice prospectif Trajectoires 2036 : Comment les échéances électorales de 2019 et 2024, ainsi que la mise en place des nouveaux gouvernements qui en découleront, probablement accompagnée de nouvelles avancées dans la fédéralisation de l'État, peuvent-elles constituer des bifurcations de nature à améliorer l'état de la Wallonie et le bien-être de ses citoyens ? (3)

 
Quatre journées de séminaires ont donc été organisées de mai à octobre 2018, et une vingtaine de textes écrits en préparation du congrès qui se tiendra le 4 décembre à la Bourse de Namur sur le thème de Bifurcations 2019 et 2024, Comment accélérer le redressement de la Wallonie ?

 

Quatre tables rondes refléteront le contenu des papiers fournis par les membres du Collège, de manière transversales et répondront, au moins partiellement aux enjeux identifiés. Ces quatre tables rondes auront donc vocation à apporter des réponses concrètes à la question de savoir comment accélérer le redressement de la Wallonie. Ces tables rondes permettront un dialogue avec de grands acteurs wallons, mais aussi avec les participants au congrès notamment par un mode d'implication électronique.

Quatre tables rondes pour apporter des réponses :


1. en termes de compétences et de nouveaux modèles économiques où chacun-e est en mesure de contribuer et contribue

 

Aux fragilités sociales, aux processus de précarisation des travailleurs et d'exclusion de la sphère du travail, doivent correspondre de nouveaux parcours de formation, plus souples, plus adaptés, plus robustes, pour construire des compétences plus évolutives, plus ouvertes aux nécessités de demain, sociétales et productives, dans des modèles économiques nouveaux. Ceux-ci pourraient dépasser les divisions entre public et privé pour former des modèles hybrides, complémentaires, plus harmonieux. La fiscalité y serait considérée à la fois comme un outil de création de richesse et un levier de redistribution permettant, dans des périmètres redéfinis, de faire face aux défis critiques en matière de cohésion sociale et territoriale et de risques environnementaux.

 


2. en termes d'entrepreneuriat durable et prospère, fondées sur l'innovation, ainsi que d'internationalisation, afin de générer de la valeur et ainsi permettre le développement

 

L'avenir de notre société dépend largement de notre capacité à générer de la valeur afin de faire face aux défis de notre temps et à ceux que nous devons anticiper. Or, en raison d'une culture et d'un contexte peu favorables à la prise de risque et au secteur privé, la Wallonie souffre d'un manque d'entreprises, celles qui existent sont encore trop faibles et ne disposent pas d'un tissu suffisamment robuste et de taille critique en matière de recherche-développement et de capacité d'innovation. Les acteurs wallons doivent s'internationaliser par priorité et se donner de réelles capacités de déploiement et d'action sur l'ensemble des continents. 

 


3. en termes de transition pour atteindre les Objectifs du Développement durable (ODD) et notamment répondre aux défis climatiques, énergétiques, de mobilité, et de ressources

 

Le mur climatique et environnemental doit être franchi. Il s'agit d'une problématique aux nombreux visages dont - le dernier rapport du GIEC du 6 octobre 2018 (4) le confirme - il est urgent de saisir. Des solutions existent en termes d'énergie et de ressources à utiliser autrement ainsi que de biodiversité à protéger. Dans le secteur de la mobilité, des outils comme le prélèvement intelligent à l'usage et l'utilisation des mégadonnées (Big Data), tout comme le report modal, permettraient de la rendre plus efficace, rapide, fluide et propre. Plus globalement, chaque pays européen s'est engagé à répondre aux 17 Objectifs de Développement durable (ODD) adoptés par l'ONU en septembre 2015 dans le cadre de l'Agenda 2030. Pour y arriver, la Wallonie devra faire preuve de créativité, de souplesse et d'endurance, et devra surtout amplifier son action. 

 


4. en termes de gouvernance collective, d'innovation démocratique et de délibération

 

En Europe, en Belgique, notamment à l'initiative du Parlement de Wallonie, des expériences démocratiques novatrices sont déjà menées sur le terrain afin de rapprocher élus et citoyens, les uns et les autres affectés par la crise de la représentation. Il s'agit, au travers d'une gouvernance délibérative, de rendre chaque partie prenante (associations, entreprises, universités et hautes écoles, administrations) plus responsable et concernée par les politiques et donc plus actives dans leur réalisation. L'heure est à la démocratie contributive et aux politiques collectives. Un soin particulier est à porter au processus d'élaboration des politiques et des budgets, à leur évaluation-analyse régulière, à leur réajustement pour qu'ils soient robustes, efficients et pérennes.

 

 

 

Programme du congrès du mardi 4 décembre 2018

 

9h00

Ouverture

par Pierre Gustin,

président du Collège régional de Prospective de Wallonie, directeur Entreprises et Institutionnels ING Wallonie

9h30

Pourquoi et comment accélérer le redressement de la Wallonie ?
par Willy Borsus,

ministre-président du Gouvernement de Wallonie

10h00

Innovative and sustainable companies as engines for the regional development
Cornelia Daheim,

CEO Futures Impact (Cologne), President of Foresight Europe Network - Chair of the Millennium Project - Global Foresight Network, German Node

10h50

Table-ronde 1 :

Des réponses en termes de compétences et de nouveaux modèles économiques où chacun(e) est en mesure de contribuer et contribue

 

  

Présidence et animation :

Philippe Destatte,

directeur général de l'Institut Destrée

 

 

Thierry Castagne,

directeur général AGORIA Wallonie, Fédération de l'Industrie technologique

 

 

Michel Foret,

ancien ministre, ancien gouverneur, président du Grand Liège, membre du Collège régional de Prospective de Wallonie

 

Basilio Napoli,

directeur général de la Stratégie et des Relations extérieures, Le Forem, membre du Collège régional de Prospective de Wallonie

 

 

Nicole Roland,

administratrice générale de l'IFAPME (Institut wallon de Formation en Alternance et des Indépendants et Petites et Moyennes Entreprises)

 

11h50

Table ronde 2 :

Des réponses en termes d'entrepreneuriat innovant, durable et prospère, ainsi que d'internationalisation, afin de générer de la valeur pour permettre le développement

 

 

Présidence et animation :

Pierre-Yves Maniquet,

directeur Sophiart Consulting, membre du Collège régional de Prospective de Wallonie

 

 

 

Alain Beele,

administrateur de la succursale de Liège de la Banque nationale de Belgique, membre du Collège régional de Prospective de Wallonie

 

 

Thomas Dermine,

head of Delivery Unit, Cellule CATCH (Catalysts for Charleroi)

 

Jean-Pierre Di Bartolomeo,

président du Comité de direction de la Sowalfin, membre du Collège régional de Prospective de Wallonie 

 

 

Joëlle Kapompolé,

députée au Parlement de Wallonie

 

  14h00

Table ronde 3 :

Des réponses en termes de transition pour atteindre les Objectifs du Développement durable (ODD) : défis climatiques, énergétiques, de mobilité, de ressources, ...

Présidence et animation :

Pascale Van Doren,

directrice de recherche à l'Institut Destrée (Cellule indépendante de Prospective régionale et Wallonia Policy Lab)

 

 

Jean-Luc Crucke,

ministre du Budget, des Finances, de l'Energie, du Climat et des Aéroports du Gouvernement de Wallonie

 

 

Bernard Piette,

general manager, Pôle de Compétitivité Logistics in Wallonia

 

 

Jean-Marie Postiaux,

Solvay Public Affairs Director for Belgium, Taskforce DD UWE

 

 

 Hélène Ryckmans,

députée au Parlement de Wallonie et Sénatrice

 

   15h15

Table ronde 4

Des réponses en termes de gouvernance collective, d'innovation démocratique et de délibération

 

 

Présidence et animation :

Hélène Bodart,

conseillère à l'Institut Destrée

 

 

Laurent Bosquillon,

directeur au Service public de Wallonie, DGO Intérieur, membre du Collège régional de Prospective de Wallonie

 

 

Benoît Derenne,

directeur de la Fondation pour les Générations futures, membre du Collège régional de Prospective de Wallonie

 

 

Frédéric Janssens,

greffier du Parlement de Wallonie

 

 

Paul Piret,

ancien journaliste, membre du Collège régional de Prospective de Wallonie


 

  16h30 

Rapport général

par Philippe Suinen,

président de l'Institut Destrée et de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Wallonie, membre du Collège régional de Prospective de Wallonie

 

 17h00

Allocution du Président du Parlement de Wallonie André Antoine

 

   17h15

Clôture

 

Congrès Bifurcations - Invitation Clôture - 04.12.2018

 

 

 

  

 

Adresse du jour :

 

Bourse de Namur (Palais des Congrès

Place d'Armes

5000 Namur

(Parking payant accessible sous la place d'Armes)

 

Pour toute information complémentaire, merci de contacter :

 

Hélène Bodart,

chargée d'interfaces et de veille auprès du directeur général 


=> bodart.helene [at] institut-destree.eu 

 

Institut Destrée :

9, avenue Louis Huart,
5000 Namur 

 

___________


Notes :

 

(1) Wallonie : la trajectoire socio-économique, résolument, Namur, 7 mars 2017. (publié dans L'Echo, 10 mars 2017). http://www.college-prospective-wallonie.org/Wallonie_Trajectoire-socio-economique.htm

 

(2) Collège régional de Prospective de Wallonie, Principes destinés à guider et l'élaboration et la mise de la prochaine déclaration de politique régionale de Wallonie, Namur, Institut Destrée, 27 mai 2014, http://www.college-prospective-wallonie.org/Principes_DPR-2014.htm

 

(3) Philippe DESTATTE, Les trajectoires prospectives de la Wallonie (2016-2036), dans Virginie de MORIAME et Giuseppe PAGANO, Où va la Wallonie ? Actes du cycle de conférences UO (Université ouverte) - UMONS, p. 65-87, Charleroi, Université ouverte, 2016. - Blog PhD2050, Charleroi, 25 février 2016, https://phd2050.wordpress.com/2016/02/28/trajectoires-prospectives-de-la-wallonie-2016-2036/

 

(4) Global Warming of 1.5°c., An IPCC special report on the impacts of global warming of 1.5°C above pre-industrial levels and related global greenhouse gas emission pathways, in the context of strengthening the global response to the threat of climate change, sustainable development, and efforts to eradicate poverty, Summary for Policymakers, WMO-UNEP, IPPC SR1.5, October 6, 2018. https://www.climat.be/files/4115/3900/0027/181008_IPCC_sr15_spm.pdf

  

 

 

Lien direct : www.institut-destree.org/Congres_Bifurcations

 


 

   
   
 


Institut Destrée - The Destree Institute 

L'Institut Destrée,
- ONG partenaire officiel de l'UNESCO (statut de consultation), 
- ONG en statut consultatif spécial auprès du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC) depuis 2012,
- Membre du Partenariat pour un gouvernement ouvert (PGO), Communauté de la Société civile)

 The Destree Institute

The Destree Institute,
- NGO official partner of UNESCO (consultative status), 
- NGO in Special consultative status with the United Nations Economic and Social Council (ECOSOC) since 2012,
- Member of the Open Governement Partnership (OGP) Civil Society Community
 

 

www.institut-destree.org   ©   Institut Destrée - The Destree Institute   -  Sur la toile depuis 1996 - Online since 1996